LIVRES


L'APPORT DE L'AUTRE

Dépasser la peur des migrants

 

Auteurs : oeuvre collective

 

Cet ouvrage se veut un outil pédagogique pour tout lecteur qui souhaiterait approfondir la question de l'apport socio-économique, culturel et politique, des migrations en Belgique et en Europe. Il est construit de manière à lire les migrations par différents prismes (logement, emploi, enseignement, démographie, vivre-ensemble, histoire, religion, criminalité...). La migration serait donc un outil mal exploité par certaines politiques publiques, mal travaillé, et la question nouvelle serait de savoir comment notre société peut permettre à tout un chacun, migrant ou non, de valoriser ses potentialités.



COMMENT BLANCHIR LES BÊTES NOIRES SANS LES FAIRE ROUGIR

 

Auteur : Guy Rewenig

 

« Le parcours périlleux et hilarant d’un Africain au Luxembourg », peut-on lire en quatrième de couverture. Hilarant, peut-être pas tout le temps ; mais de l’humour, Guy Rewenig en a assurément. Tout comme une bonne dose d’ironie critique sur son propre pays. Dans cette lettre au ministre des Affaires étrangères, l’avocat Mwayé, dix ans après son installation au grand-duché (« Le chef d’orchestre à la baguette de bambou », du même auteur), raconte ses efforts pour devenir un véritable Luxembourgeois. Tous les petits travers du grand-duché y passent, disséqués par un Africain d’origine qui fait de son mieux pour participer au « nation branding ».



TEMPS DE CRISE ET VIE ASSOCIATIVE

 

Auteure : Andrea Gerstnerova

 

L'ouvrage analyse les effets de la crise économique sur les activités d'intégration sociale et de solidarité des associations d'immigrés au sein des sociétés d'accueil. La recherche se situe dans un triple contexte économique, socioculturel et géographique. On assiste ainsi à l'émergence d'un discours et des pratiques mettant en avant la nécessité pour les politiques d'intégration de reconnaître les associations de migrants comme des partenaires.



AFRICA UNITE ! Une histoire du panafricanisme

 

Auteur : Amzat Boukari-Yabara

 

Sommes-nous africains ? Qu’est-ce que l’Afrique ? De cette double interrogation, née au XVIIIe siècle dans la diaspora africaine déportée aux Amériques, a émergé un vaste mouvement intellectuel, politique et culturel qui a pris le nom de panafricanisme au tournant du XXe siècle. Ce mouvement a constitué, pour les Africains des deux rives de l’Atlantique, un espace privilégié de rencontres et de mobilisations.



LE GOTHA NOIR EUROPÉEN 2016-2017

 

Auteur : oeuvre collective

 

Premier ouvrage du genre en France, le Gotha Noir, ambitionne de favoriser la visibilité positive des parcours de réussite, confirmant plus que jamais la place prépondérante de la composante noire dans le paysage économique français et européen. De par le nombre, la variété et la qualité des profils répertoriés, ce livre est un outil de travail sans précédent et constitue sans nul doute le premier guide des élites afro-française et afro-européennes. Au travers de nombreux exemples de parcours et d’hommes et de femmes talentueux, le Gotha Noir prend à contre-pied les préjugés sur le manque de réussite de la composante noire de la société française et européenne. Il s’inscrit ainsi, dans une dynamique constructive.



LES DROITS DES COOPÉRATIVES ET DES MUTUELLES DANS L'ESPACE OHADA

 

Auteur : Willy Tadjudje

 

L’objectif de cette recherche est de critiquer ce retrait du droit des mutuelles, tout en plaidant pour une reconsidération d’un acte uniforme relatif au droit des sociétés coopératives et mutualistes. Le droit des mutuelles reste marginalisé et manque d’identité et d’unité. De même, les coopératives et les mutuelles partagent beaucoup de convergences et des recherches de terrain montrent qu’elles peuvent engager des complémentarités utiles ; d’où l’idée d’envisager un traitement conjoint des règles régissant ces deux formes juridiques d’organisation. L'élaboration d'un acte uniforme relatif au droit des sociétés coopératives et mutualistes présente l'avantage de poser les jalons d'un droit des organisations de l'économie sociale et solidaire.



LA CHARTE DE L'IMPERIALISME - Une charte de la servitude

 

Auteure : Mireille Saki

 

Savoir ce qu'est l'impérialisme, son mode opératoire, ses règles. Porter cela à la connaissance du grand public afin de mieux combattre cette idéologie nuisible pour l'Afrique. Voici à quoi pourrait se résumer l'ambition noble de Mireille Saki à travers son livre "La charte de l'impérialisme- une charte de la servitude".



NOIRS DANS LES CAMPS NAZIS

  

Auteur : Serge Bilé

 

Ce livre dévoile un aspect totalement méconnu de la seconde guerre mondiale : la déportation des Noirs dans les camps de concentration et d’extermination de l’Allemagne hitlérienne. Cela n’a jamais été évoqué par les historiens, ni même par ceux qui l’ont vécu. Africains, Américains, Antillais ont été arrêtés et déportés en raison de leur participation aux combats ou à des mouvements de résistance. Parce qu’ils étaient noirs, ces hommes et ces femmes ont été sujets à toutes les humiliations. Divers témoignages nous apprennent entre autres que les lois de Nuremberg réprimant les «non-aryens» ne visaient pas seulement les juifs mais également les Noirs installés en Allemagne. Ces afro-allemands, stérilisés de force, firent partie des premiers déportés par Hitler dans les camps de concentration. Ce livre nous apprend aussi que ces camps de concentration allemands n’étaient pas seulement l’oeuvre des nazis, les premiers ayant été construits dès 1904 en Namibie pour éliminer le peuple herero opposé à la colonisation et aux armées du chancelier Bismarck.



DAS SCHWARZE BLUT MEINER BRÜDER

 

Auteur : Serge Bilé

 

Als Hitler an die Macht kam, hatte die Fremdenfeindlichkeit bereits ihren festen Platz in der deutschen Gesellschaft. Der Niederlage im Ersten Weltkrieg, herbeigeführt durch eine Armee, die größtenteils aus afrikanischen Soldaten bestand, folgte die “schwarze Schmach” die Besetzung des Rheinlands durch eben diese kolonialen Truppen. Mit der Machtübernahme Hitlers wurden allen schwarzen Deutschen die Bürgerrechte entzogen. Schon bald wurde das Leben für mehr als fünftausend Menschen aufgrund ihrer Hautfarbe zur Hölle. Die wichtigste rassenpolitische Grundlage für die Entrechtungen, Zwangssterilisationen und Ermordungen Schwarzer Zivilisten, Soldaten und Widerstandskämpfer in der NS-Zeit wurde allerdings viel früher, nämlich schon in der deutschen Kolonialzeit, gelegt. Serge Bilé stützt sich in seinem Buch auf die Aussagen verschiedener Zeitzeugen sowie deren Nachkommen, mit denen er persönlich gesprochen hat und deren Erinnerungen er immer wieder in Auszügen einfließen lässt, des Weiteren auf wissenschaftliche Untersuchungen deutscher Historiker und Veröffentlichungen ehemaliger bekannter Schwarzafrikanischer Kriegsteilnehmer.