Qui sommes-nous ?


La Maison d'Afrique recrée l’espoir sur base de la renaissance africaine qu’elle revalorisera sans cesse par la réhabilitation de l’Africain qui debout dit face au monde “YES WE CAN !”


La Maison d'Afrique : une cheville ouvrière de l'intégration afro-luxembourgeoise !

 

Le Luxembourg est une terre d’accueil des différentes communautés dont les personnes de la diaspora africaine. Afin que ces femmes et ces hommes s’expriment d’une façon chorale, il a été nécessaire de donner vie à une entité qui les rassemble toutes et tous: la Maison d’Afrique Luxembourg. L’esprit qui a présidé cette création, c’est la recherche d’une intégration harmonieuse dans notre pays d’accueil. Habilitée par le F.E.I. (Fonds Européen d’Intégration des pays tiers), l’O.L.A.I. (l’Office Luxembourgeois de l’Accueil et de l’Intégration), le M.E.N. (Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle), la Maison de l’Afrique est un organisme à but non lucratif visant à :

  • Combattre la pauvreté et en sortir du cercle vicieux qu'elle crée par des initiatives d’entraide pour l’aide à la création des micro-entreprises et la formation des populations vulnérables.
  • Mettre en place un réseau d’aide au développement à travers les IMF (Institutions de Micro-finances).
  • l’apprentissage de la langue luxembourgeoise.

Les valeurs que nous défendons mettent en exergue la dignité humaine.

 

La Maison d’Afrique se présente comme un espace :

  • créateur de liens sociaux où chaque individu est en mesure de partager sa culture dans la diversité des opinions ou des origines dans une logique de « faire société ensemble »,
  • interculturel qui valorise les différences à travers la rencontre, l’échange, le partenariat et le « brassage » social d’opinions et de culture,
  • de cohésion sociale qui permet à la société de s’ouvrir, de construire et de rechercher une synergie forte dans la société.
  • de citoyenneté qui vise à jouer un rôle dans la construction d’une société ouverte sur l’autre, interculturelle et sans discrimination aucune,
  • visant à promouvoir la diversité, la mixité, le rapprochement, la compréhension et la tolérance entre les communautés,
  • créateur et réalisateur de projets permettant la réflexion, l’échange, l’interaction et la création des synergies entre les personnes provenant d’horizons divers

Les principes qui guident nos actions

 

  • L’accessibilité pour tous à l’éducation, au bien-être social inclusif, en tissant des liens avec les pays d’origines, en termes de valorisation de la diaspora pour des projets de Co-développement.
  • L’Innovation, dans la prise en compte des besoins ou dans ses formes d’interventions, la Maison d’Afrique se positionne comme un outil de coopération au service des citoyens issus de l’immigration.
  • La réciprocité, la subsidiarité et la complémentarité où chacun dispose de son identité mais dont la mise en réseau favorise l’action de terrain et la réponse aux besoins des « afro-Luxembourgeois/es ».
  • La responsabilisation par la recherche et l’apport de ressources, la Maison d’Afrique ne fait pas « à la place » mais vise à renforcer la dynamique associative.
  • Être un acteur de la société civile sur des enjeux sociétaux.
  • Être acteur dans les politiques d’immigration et de retour volontaire de la diaspora africaine.
  • Être un espace d’écoute, de dialogue, de réflexion et de concertation entre citoyens de tout horizon.

Patrimoine afropolitain

 

  • La Maison d’Afrique contribue à l’émergence d’un genre nouveau dans un monde inclusif pour l’affirmation d’une société ou la différence racial n’est plus un handicap, n’a plus sa place dans la compétition sociale et politique, dans la nouvelle compétition citoyenne.
  • Elle investit la sphère politico-intellectuelle pour l’émergence d’une nouvelle conscience collective panafricaine qui s’affirme de plus en plus sur la scène nationale et internationale dans un style novateur, structurant et stimulant, anti-raciste et ouvert.